VISITES D ' ECOLES

Le DDEN et la visite d' école

 

LA VISITE D' ECOLE

 

Petit guide de conduite de la visite d'école

FÉDÉRATION DES DÉLÉGUÉS DÉPARTEMENTAUXDE L'ÉDUCATION NATIONALE 

 

II ne s'agit pas d'une redite des missions du DDEN, qui figurent dans le Code de

l'Education et sont rappelées dans le dépliant et par l'union.

C'est une approche de cette mission du DDEN, essentielle et des plus anciennes .

La visite de l'école ne doit pas être considérée comme

une banale opération rituelle, imposée.

Elle doit être reconnue par nos partenaires (élus, parents

et enseignants) comme le contrôle sérieux des conditions

de vie et de travail au sein de l'école, par des DDEN

crédibles car avertis et vigilants.

Elle se fait chaque année, le plus tôt possible au cours

du premier trimestre scolaire. Le budget communal est

préparé en décembre et des demandes concernant l'école

peuvent déjà être prises en compte.

Comme toute opération importante, la visite se prépare,

se conduit, exige un bilan et un suivi.

 

La préparation

L'organisation de l'ensemble des visites du secteur est de

la responsabilité du président de la délégation.

Il est conseillé de confier la visite d'une école à plusieurs

DDEN, deux au minimum, celui qui est affecté à l'école

l'autre DDEN variant périodiquement.

Quelques rappels et remarques :

- La préparation comporte bien sûr le contact préalable du

DDEN affecté à l'école avec le directeur ou la directrice et

le représentant de la mairie.

- La visite peut avoir lieu pendant la classe, le cas échéant

aux heures de décharge du directeur qui peut alors l'accompagner.

- Prévoir une durée de visite de deux heures environ.

Préparer la visite, c'est aussi :

- Recenser tous les points qui doivent retenir l'attention

du DDEN,

- Revenir au bilan de la dernière visite si le DDEN n'a pas

changé, ou si le prédécesseur a transmis un dossier.

 

La visite

Les délégués sont maîtres de la visite, ils ne doivent se laisser limiter ni les locaux visités, ni le temps consacré, ni les sujets abordés (situation matérielle de l'école, sécurité des élèves, fonctionnement de l'école, tout ce qui relève du périscolaire... seule exception, l'appréciation de la pédagogie).

Cette visite approfondie est l'occasion de vérifier des remarques et réclamations faites en conseil d'école par les enseignants, les parents, pour les apprécier, les appuyer, les élargir ou les modérer, de rencontrer et d'écouter les ATSEM.

L'attitude des DDEN est déterminante : parce qu'ils sont à l'aise, courtois, attentifs et soucieux de l'intérêt des enfants et de l'école, il peuvent et doivent se montrer rigoureux et exigeants, persuasifs envers l'élu qui accompagne la visite.

Après le tour de tous les locaux (salles de classe, toilettes, bibliothèque, restaurant, gymnase et autres) il est recommandé de consacrer quelques instants autour d'une table pour échanger et questionner sereinement. Le temps passé aux côtés d'un directeur, d'un élu, offre aussi l'opportunité de promouvoir la laïcité, l'activité de l'union et de notre fédération.

La visite s'achève par :

- la vérification des éléments à porter sur le rapport de

visite qui sera établi par les seuls délégués,

- la collecte des remarques et impressions si la visite est

faite en groupe .

Après la visite, le bilan

Bilan personnel du DDEN

Relire, sans attendre, les notes prises et les compléter.

Il est parfois nécessaire, avant même que le rapport ne soit finalisé, d'écrire au maire,

- pour expliciter certains points qui méritent intervention rapide ou travaux ,sur les manques au devoir

   d'hygiène ou de sécurité... sur tout ce qui le justifie relevant de la compétence municipale,

- pour souligner - selon l'état de l'école et c'est souvent possible

  les efforts de la commune, la réalisation de travaux....


Rédaction du rapport

une obligation

Le rapport n'est pas l'objet de cet article. Cependant, il faut rappeler et souligner que c'est un document interne

- rédigé par le DDEN (l'intervention du directeur se limite à des informations de nature administrative ou d'inventaire),

- portant appréciations par le DDEN,

- à destination du président de la délégation qui transmettra à l' IEN, et du maire.

Le DDEN doit conserver le double de ces documents dans ses archives DDEN, pour lui-même, si besoin pour son remplaçant et, le jour venu, pour son successeur.

 

Au-delà de la visite

Le DDEN participe à la vie de l'école et la visite officielle

se complète au fil des réunions et de diverses rencontres.

C'est parfois par hasard que l'on découvre un problème

qui a échappé à notre vigilance.

Informer le conseil d'école de la visite, rôle du DDEN.

Pour bien ou mieux connaître les dossiers et la réglementation

sur l'hygiène, la sécurité, la responsabilité des

communes, les divers intervenants dans l'école, le DDEN

dispose de sources d'informations :

- celles que peut lui apporter son union ; elle-même,

dispose d'un dossier fédéral mis à jour régulièrement et

peut solliciter les services de la fédération.

- celles qu'il trouve dans la revue nationale « Le Délégué

» (dossiers traités, suite d'enquêtes nationales, documentation).

D'où la nécessité de bien archiver.

Se former, s'informer est un engagement personnel, former

et informer du devoir de l'union et de la fédération.

- Renée Bazile-

Date de dernière mise à jour : 2012-01-06 13:34:42